Plaque funéraire : guide de choix pratique et complet

8h58

Categories :

Choisir la plaque funéraire qui rendra hommage de la manière la plus appropriée à la mémoire d’un être cher est une décision loin d’être anodine. Cet objet de pierre ou de métal, voué à perdurer des décennies, constituera le dernier lien tangible entre les vivants et le défunt. 

Différents types de plaques disponibles 

Les plaques funéraires prennent des formes diverses en fonction des préférences esthétiques, mais également des contraintes budgétaires et pratiques. Parmi les options les plus répandues figurent les plaques en marbre blanc, noir ou veiné de couleur, qu’elles soient polies ou sculptées. Leur résistance aux conditions climatiques extrêmes en fait un choix apprécié pour leur pérennité. La plaque funéraire moderne en granit, proposant une myriade de couleurs et finitions selon les carrières d’origine, constitue une alternative prisée pour leur solidité. Des matériaux contemporains comme certains composites ou le liège proposent aujourd’hui des plaques sobres et économiques, notamment adaptées aux cimetières paysagers.

Conseils pour choisir une plaque adaptée

Choisissez  le matériau en fonction de sa solidité et de son prix. Pensez à la gravure:   

• Indiquez clairement le nom, les dates, voire une photo.   

• Ajoutez un message personnel à la mémoire du défunt.     

• Utilisez des mots simples et justes, en accord avec sa personnalité.

• Privilégiez des citations courtes et signifiantes comme « Aimé et regretté de tous ».       

• Optez pour des détails personnels liés à sa vie (passion, métier, loisirs).       

• Choisissez des mots simples venus du cœur: « Papa chéri », « Maman adorée ».

Matériaux usuels et leurs caractéristiques       

Les propriétés intrinsèques de chaque matériau déterminent la durabilité et l’entretien requis par la plaque funéraire au cours du temps. Le marbre et le granit supportent sans dommage les conditions climatiques extrêmes comme le gel et la chaleur. Ils conservent leur lisibilité pendant des siècles. Cependant, leur rareté et leur finition manuelle en font des matériaux onéreux. Le bronze offre un bon compromis. Sa dureté facilite la précision de la gravure. En revanche, sa porosité le rend plus vulnérable aux agents atmosphériques et à l’humidité, ce qui réduit sa longévité. 

Installation et entretien de la plaque 

L’installation d’une plaque funéraire dans un cimetière requiert généralement l’autorisation préalable des autorités municipales ou de la direction du cimetière concerné. Renseignez-vous en amont afin de vous conformer aux règles locales sur le choix du matériau, la taille et le positionnement de la plaque. Nettoyez périodiquement la plaque, de préférence avec un chiffon doux humide et éventuellement un détergent neutre, mais jamais abrasif, afin d’éliminer la saleté et la mousse sans altérer son état de surface ni détériorer l’inscription. La fréquence de nettoyage dépend du matériau, du climat ambiant et de l’exposition aux intempéries. 

En conclusion, la plaque funéraire participe à l’apaisement du deuil en honorant chaque histoire de vie de manière personnalisée. Choisissez-la avec soin pour que sa mémoire perdure.